Blog

Le nom de domaine .cd, enfin rapatrié !

Longtemps géré par une société privée en Afrique du Sud , le nom de domaine .cd de la République Démocratique du Congo vient d’être récupéré par l’Etat Congolais.

Depuis quelques jours il est dont difficile voir impossible d’enregistrer un nouveau nom alors que les noms déjà enregistrés passent toujours. Vous nous lisez sur un site en .CD

Il s’agit pour les pouvoirs publics congolais d’entreprendre un grand ménage sur la gestion de cette extension. Ce qui passe aussi par une baisse des tarifs et le développement de suffixes associés.

Jusque là, pour s’octroyer ce domaine, il fallait passer par CONIC une entreprise basé en Afrique du Sud. Il fallait donc débourser pas moins de 35$ chez le principal vendeur et 50 ou plus chez des revendeurs. L’ARPTC ou une autre entité de l’Etat devrait en principe gérer cela et surtout nous promettre de nous faire sentir positivement ce changement. Il sera donc possible dès que les migrations des serveurs primaires sont effectués de pouvoir acquérir un nom de domaine en .cd à des prix certainement plus bas.

L’enregistrement d’un nom de domaine en RDC a toujours été ouvert à tous.

Quand tout ceci va rentrer dans l’ordre, Il sera possible d’enregistrer des noms de domaine en .CD, .COM.CD, .ORG.CD, .NET.CD et bien plus

Sur France DNS, vous pouvez enregistrez votre nom de domaine en .CD pour 48,00 € HT / an

Vous pouvez faire plus simple en contactant COWS au +243 998607291 et chez COWS le nom domaine .CD est gratuit la première année. 

Je suis un Africain passionné par le numérique et ce que l'Afrique peut en faire. J'aime aussi la photo, j'en fais souvent ;)

COMMENTS
  • Okito
    August 15, 2017

    QUid de la securite des informations avec l’Etat qui Coupe meme l’Acces a internet Pour contrôler les flux d’informations

    reply
  • Isaac L
    August 15, 2017

    Great d’avoir cette gestion revenir à l’état.
    Cependant, il est regrettable que cela ne semble pas prévu car la transition devrait etre plus “smooth”.
    déjà de ne pas savoir quel est l’organe qui en aura la gestion est un couac non négligeable. quelle infrastructure est/sera mise en place?
    esperons que cela se passera bien… a suivre !

    reply
Post a comment